Chasaadd

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Juillet 2011 : les besoins en eau potable vont être identifiés

www.africatime.comJérôme demandera à Elisabeth un état des lieux précis sur l’eau potable dans la région couverte par la Chasaadd Cameroun. Par le passé, près de 70 forages ont déjà été construits, notamment avec l'aide d'une association suisse avec le principe d’un autofinancement villageois à 20%. Mais lors de sa visite en 2009, Jérôme a constaté que des secteurs n'ont toujours qu'un puits -voire une mare- pour s'approvisionner en eau : autant dire que la potabilité n'est pas garantie.

Cet état des lieux permettrait de répondre à des questions telles que : Quels sont les besoins financiers sur ces projets, quelles sont nos possibilités et celles des villageois pour leur financement ?

Si cette piste d'action est validée, cela élargirait notre projet initial : la salubrité de l'eau complète en effet l'action pour la sécurité et la souveraineté alimentaires. Cela nous permettrait de mieux discuter avec les services fiscaux, pour obtenir la déduction fiscale sur les dons.