Chasaadd

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

L'histoire d'une rencontre

Le projet de la Chasaadd, c'est d'abord l'histoire d'une rencontre. Tout a commencé lors d'un colloque international en 2005. Les émeutes de la faim de 2008 ont été le déclencheur.

Rencontre internationale des associations pour le maintien d'une agriculture paysanneEn 2005, se tenait à Lisbonne le deuxième colloque international des AMAP, les associations pour le maintien d'une agriculture paysanne. Jérôme, agriculteur bio à Roquevaire (près de Marseille, en France), rencontre, Élisabeth, productrice de porcs et volailles, à Mfou (près de Yaoundé au Cameroun).

Ils échangent leurs expériences et leurs points de vue : en dehors de leur production, l'un et l'autre sont impliqués dans l'action militante pour le maintien d'une agriculture paysanne, pour le lien entre producteurs et consommateurs, pour l'autosuffisance alimentaire.

La discussion se poursuit en France avec les membres des deux AMAP que Jérôme anime (l'AMAP Croq'vert et l'AMAP Bonneveine). Les bases d'un projet sont posées. Six actions sont définies, avec comme priorité le soutien au micro-crédit qui existe déjà à Mfou.

Cependant, ce n'est qu'en 2008, à la suite des émeutes de la faim, qu'un nouveau pas est franchi : Jérome et sa femme Patricia se rendent au Cameroun début 2009 . Ils sont accompagnés de Denys Piningre, réalisateur de documentaire. Le but est bien de passer en phase active avec un audit plus précis des besoins, en particulier sur la relance du maraichage.

C'est à la suite de cette mission qu'une association est constituée en France, début 2009.