Chasaadd

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Redémarrer la banque de semences

La banque de semences devait être étoffée. C'est le premier projet qu'a soutenu la Chasaadd France en 2009.

Chacun sait qu'une banque est l'endroit où les gens mettent leur argent. Mais il existe une autre sorte de banque, qui contient des semences, au lieu de l'argent. Pour la zone couverte par la chasaadd Cameroun, ce serait bien utile pour le maïs, le riz et des légumes.

Il y a plusieurs buts pour les banques de graines : garantir la diversité et la qualité, mais aussi tout simplement acheter des graines en commun pour faire des prêts. Au moment de la récolte, chaque emprunteur "rembourse" son prêt avec des graines issus de son champ. En se regroupant dans une telle banque, on peut investir sans monnaie.

La Chasaadd Cameroun doit nous faire parvenir un projet d'achat : quelles graines et en quelle quantité sont nécessaires.

 

A terme, sur le même principe, il parait aussi utile de développer la production animale avec un élévage collectif de poussins, ou de porcs. Cela signifie à la fois un travail de sélection des espèces les plus adaptées, la création d'un centre de formation sur les méthodes d'élevage et un projet collectif de soutien à l'initiative individuelle.